Ces endroits festifs… Qui ne l’étaient pas à l’origine !

by • 31 juillet 2017 • Zoom sur...Comments (0)858

La Friche Belle de Mai

art contemporain

Connus aujourd’hui comme un haut lieu des nuits festives Marseillaises, les bâtiments imposants qui composent le Friche Belle de Mai n’avaient pourtant pas à la base vocation à vous faire danser jusqu’au bout de la nuit !

Au XIXe siècle le lieu abritait en effet une manufacture de tabac qui constituait l’une des plus importantes fabrique de France.

Près de 100 milliards de cigares par an étaient produits en ces murs en faisant de ce lieu unique la deuxième manufacture Française.

Aujourd’hui cet espace emblématique de la cité Phocéenne a changé de costume et s’impose comme un lieu culturel majeur de la ville.

En effet la Friche Belle de Mai regroupe plusieurs salles de spectacle, d’exposition et abrite une soixantaine de structures artistiques et culturelles mêlant danse, théâtre, musique, art contemporain et radio.

Un beau lieu à découvrir très vite. On espère vous y voir bientôt !

Le Silo

le silo

Il constitue depuis 2011 une des plus grande de salle de concert Marseillaise !

Édifié en 1927, le bâtiment était à l’origine un silo à céréales qui révolutionna l’activité industrielle du port.

Il constituait à l’époque un fleuron de la mécanisation et possédait un circuit de stockage et de distribution des céréales d’avant garde.

Aujourd’hui le lieu est labellisé Patrimoine du XXe siècle par le ministère de la culture et abrite une salle polyvalente dernier cri.

Un lieu à découvrir absolument !

Les Docks des Suds

les docks des suds

Plus besoin de les présenter, les Docks des Suds constituent dorénavant un bastion pour tous les noctambules Marseillais.

Avant de devenir un lieu culturel et festif majeur de notre belle cité Phocéenne cet espace a d’abord connu ses heures de gloire comme entrepôt à épices.

En 2005 il sera détruit par un incendie causé par la foudre puis reconstruit dès 2007.

Aujourd’hui, le lieu s’impose comme un incontournable des soirées Marseillaises avec un espace hors du commun pouvant accueillir plus de 3000 personnes et offrant un espace extérieur à la hauteur des plus grands événements.

Aucune raison donc de passer à coté de ce temple pour noctambule !

Le Trolleybus

trolleybus

Cette boite de nuit située au bout du vieux port constitue un lieu phare des soirées clubbing à la Marseillaise.

Avant d’être un haut lieu de la vie nocturne, l’endroit était en fait un arsenal des galères du XVIIe comme en témoigne son architecture hors du commun.

Aujourd’hui, changement d’ambiance total pour les salles voûtées composants le bâtiment et qui accueillent dorénavant des pistes de danses aux ambiances variées.

Une boîte de nuit phare des soirées Phocéennes à découvrir sans hésiter !

Le Razzle

razzle boat

Le dernier né des lieux nocturnes ouvrira très bientôt ses portes et flotte d’ores et déjà sur les eaux de l’Estaque !

Construit en 1939, ce bateau-phare Néerlandais de 80m de long trouve aujourd’hui une nouvelle jeunesse sur la côte Marseillaise !

Près de 4 ans de réhabilitation auront était nécessaire pour transformer le navire de fond en comble et le transformer en un espace qui réunira un restaurant, un bar et une salle de concert capable d’accueillir plus de 300 personnes.

L’ouverture est imminente pour ce lieu qui s’annonce déjà comme un monument des soirées Phocéennes !

Au moins maintenant vous savez l’histoire cachée de ces lieux qui vous font danser ! 

Pin It

Vous aimerez aussi lire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *