Marsatac : 20 ans de fada !

by • 18 juin 2018 • Zoom sur...Comments (0)366

Marsatac Marseille Festival
© Marsatac, Virgile Gesbert, 2018

Toute l’équipe s’est rendue au Parc Chanot pour fêter les 20 ans du Festival marseillais. Entre rappeurs historiques, jeunes artistes survoltés, et public déchaîné, on vous raconte le Festival, comme si vous y étiez !

Vendredi, la journée est belle, le soleil tape sur Marseille, et au Parc Chanot, les murs tremblent d’avance de l’ambiance du soir… Ce sont plus de 30 000 festivaliers, sur le weekend, qui vont envahir, bientôt, le Parc des Expositions. Vendredi 15, Samedi 16 et Dimanche 17 juin (plage du petit Roucas), Marsatac est partout, dans toutes les têtes, dans tous les cœurs et sur toutes les bouches. Et pour cause, avec ses 20 ans d’existence, le Festival nous avait promis une programmation d’exception… Pari réussi ! Avec trois scènes différentes au sein du Parc Chanot, dont une extérieure, Marsatac voit les choses en grand. Coté déco, les festivaliers profitent d’une véritable station balnéaire en plein centre ville : osé, oui, mais tellement fun !

Les artistes ont défilé sur les scènes du Festival marseillais, chacun faisant toujours plus faire chavirer le coeur des festivaliers. Duo exceptionnel entre Lomepal et Roméo Elvis : la foule est déjà en délire. Les corps vacillent, les mains se lèvent, le public chante en coeur avec les artistes sur leurs titres phares. Le phénomène du rap marseillais entre en scène, IAM. Entrée spectaculaire, costumes à la hauteur de l’événement, le quatuor vient fêter les 20 ans du Festival, mais aussi ceux de leur album L’école du Micro d’Argent. Toutes les générations sont mêlées, et chantent leur amour pour ces artistes de légende. Petit Biscuit vient clôturer la soirée du côté de la scène extérieure. « Memories », ou son célèbre « Sunset Lover » viennent apaiser une ambiance jusqu’ici survoltée. Chacun se déhanche selon le rythme qu’impose l’artiste.

 

Du coté des scènes intérieures, l’ambiance est autre. Les corps se déhanchent au rythme des sets de Cholé, Amélie Lens, Sam Paganini et Boris Brejcha au Grand Palais, tandis que dans la salle des « découvertes », le Palais Phocéen, on retrouve Lord Esperanza, Biffty & DJ Weedim, HO9909, Gangue et Myth Syzer. Ces scènes plus électros conquièrent le public, les corps sont en sueur, mais rien ne semble pouvoir arrêter un peuple qui danse …

IAM Marseille Marsatac
Roméo Elvis Marsatac Marseille Festival
Marseille Marsatac Festival
Festival de Marsatac été Marseille Festival

Samedi dès 17h, toute l’équipe Marsatac est sur le pied de guerre. Déjà, les festivaliers affluent, excités par la nouvelle soirée qui les attend. 18h15, la scène extérieure commence déjà à trembler et c’est Aloha Orchestra qui lance la soirée. Le public tape des mains, les têtes bougent et il n’a jamais fait aussi chaud au Parc Chanot. Mais à 21h, tous les regards sont tournés vers un seul homme, attendu de pieds fermes par de nombreux festivaliers : Nek le fenek entre en scène. Ses titres phares ensorcellent le public, chacun épuise ses cordes vocales sur les succès que l’on doit à Nekfeu, pendant une heure entière. Enfin, 22h30 sonne l’arrivée de Paul K. Le DJ allemand de musique électronique de style techno et electro se plait à mettre son public dans un état de plénitude complet. Les festivaliers sont conquis, absorbés par des morceaux lancinants et apaisants…

 

Les scènes intérieures là encore, conquièrent aussi les festivaliers. KOKOKO!, Nasser, Hungry Music, Blawan, Nina Kraviz du côté du Grand Palais, emportent le public sur des sons aussi entrainants que planants, une véritable communion des esprits s’opère et les festivaliers en redemandent. Le Palais Phocéen laisse place à Wilko & NDY, J.I.D & Earthgang, Moha La Squale, Ross From Friends, BICEP et Ben UFO. Là encore, on voit les corps se déhancher, les amis se réjouir de voir leurs artistes favoris réunis en un même lieu, et ce jusqu’à 4h du matin…

 

Si les nuits ont été longues et animées au Parc Chanot, Marsatac propose de venir clôturer le Festival en beauté, les pieds dans l’eau sur la plage du Petit Roucas, dimanche, de 12h30 à 20h. Pour l’occasion, Rorre Ecco, Or:la, Ellen Allien et Jennifer Cardini, font de la plage, leur scène d’un jour. Une ambiance particulière envahie l’espace, et artistes et festivaliers, semblent être en parfaite harmonie.

Le Festival marseillais a, une fois de plus, conquis le coeur des festivaliers. Si l’on en attendait beaucoup du Festival, il a su se montrer à la hauteur des espérances d’un public en attente d’une programmation exceptionnelle, qui ferait des 20 ans de Marsatac, un moment unique et inoubliable.

Alors, merci Marsatac, joyeux anniversaire, et à très vite !

 

Pin It

Vous aimerez aussi lire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *