J’ai testé pour vous : le Real Escape Room à Marseille

by • 16 décembre 2016 • En famille, Entre amis, Sortir, Zoom sur...Comments (0)2027

Real Escape RoomHier, on a testé pour vous Real Escape Room, l’escape game situé à seulement quelques mètres de la place Castellane. On vous dit ce qu’on en a pensé mais promis on garde un peu de mystère !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le concept de l’escape game, il s’agit d’une activité où vous vous retrouvez immergé dans une pièce entièrement décorée sur le thème que vous avez choisi. Chaque équipe, constituée de 3 à 6 joueurs, a exactement une heure pour résoudre toutes les énigmes afin de pouvoir quitter la pièce.
Une fois enfermé dans cet univers dépaysant, pas d’autre choix que de fouiller et réfléchir pour progresser d’indice en indice jusqu’à trouver la solution à l’énigme finale. Plutôt palpitant, non ?

A peine entrés à l’intérieur du Real Escape Room, le dépaysement commence déjà. On est bien loin du bruit de la circulation du Cours Lieutaud ! Le couloir qui nous mène jusqu’à l’accueil annonce déjà la couleur : nous voilà plongé dans le manoir Grands Corbeaux. Tout au long de ce mur, on peut lire des manuscrits laissés par l’Oncle Philigore, où celui-ci explique que la bibliothèque qui se trouve à l’intérieur renferme des pouvoirs magiques.

Tout juste le temps d’admirer la décoration de cet endroit qu’un mur s’ouvre, tel un passage secret. On découvre alors Florence, la directrice de cet escape game, qui nous invite à entrer. Une fois de plus, la décoration nous plonge dans l’ambiance d’un vrai manoir. La tapisserie, les fauteuils, les tableaux, les énormes livres disposés sur les meubles…  Voyage dans le temps !

Ici, on nous laisse le choix entre deux missions différentes. La première nous emmène dans les années 60, en URSS, à Volgograd plus précisément. Là-bas, on se glisse dans la peau d’un espion français qui intègre la salle d’opération clandestine du docteur Lucien Tesnard. Ce chirurgien français exilé en URSS travaille pour le gouvernement soviétique et effectue des greffes de peau sur des anciens agents du KGB dont l’identité a été découverte. Notre objectif : mettre la main sur la liste des agents qui sont passés sur la table d’opération. Que ce soit au niveau sonore, visuel ou olfactif, on se croirait vraiment en URSS !

Deuxième salle et ambiance totalement différente : nous voilà plongés en l’an 300, en perse. On arrive dans un passage secret du sultan. Méfiant, il décide de nous mettre à l’épreuve pour s’assurer de notre fidélité et nous laisser intégrer sa garde rapprochée. Pour gagner sa confiance, on doit effectuer plusieurs épreuves en déambulant dans son palais : passage secret, salle au trésor… Un univers totalement magique où on doit parvenir à dérober la précieuse dague royale…  On vous en dit pas plus pour ne pas gâcher la surprise !

Une fois à l’intérieur de ces salles, le chrono est lancé. Soixante minutes pour relever le défi ! Mais pas de panique ! Blandine, la petite fille de l’Oncle Philigore vous guidera à l’aide d’un talkie walkie si elle vous voit en difficulté… ! Le record jusqu’à présent est détenu par un groupe qui a mis seulement 42 minutes pour résoudre l’énigme. Réussirez-vous à battre ce record ?

Tentez de remporter des places pour cet escape game en participant à notre jeu concours juste ici. Bonne chance !

Pin It

Vous aimerez aussi lire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *