Quand Marseille regagne le cœur des touristes

by • 9 mars 2016 • Le GROS dossierComments (0)1380

« Marseille candidate pour l’Exposition Universelle de 2025 », « Marseille accueillera les épreuves de voile des JO 2024 si Paris remporte la candidature », « Marseille Capitale du Sport en 2017 »… Depuis 2013, année décisive où Marseille montrait toute l’étendue de sa richesse en tant que Capitale Européenne de la Culture, le monde semble avoir ouvert les yeux sur une cité aux milles facettes…

Marseille je t’aime

Marseille 3ème du classement « TOP 10 des meilleures destinations en France » de TripAdvisor en 2015, derrière Paris et Nice, mais devant Lyon. Les Marseillais n’en reviennent pas, leur ville, leur Bonne-Mère, leur sacro-saint Vieux-Port sont enfin considérés par le touriste avide de beaux paysages et de terrasses animées. Le diamant brute de la méditerranée trouverait-il enfin grâce aux yeux des plus sceptiques ? Nous en rêvions depuis tant d’années !

Une évolution des mentalités s’est opérée depuis 2013. En tant que Capitale Européenne de la Culture, la cité phocéenne avait les projecteurs braqués sur elle. Lors du sacre on entendait pourtant certains crier au scandale : « zéro culture à Marseille… choisir Marseille une honte ! » Les mêmes envieux qui depuis applaudissent ce que la ville de Marseille a su démontrer lors de cette année grandiose ; des spectacles époustouflants, un Vieux-Port animé presque chaque weekend, des projections de lumière, sans oublier l’ouverture du plus beau musée du Monde : le MuCEM.

Une richesse culturelle démontrée, mais cela ne suffisait pas pour rassurer le touriste méfiant. Le touriste inquiet et soupçonneux à l’idée de prendre quelques jours de bon temps dans l’ancien bastion de la French Connection. On ne peut malheureusement pas lui en vouloir à ce vacancier. Pas un jour sans que la ville soit médiatiquement lynchée pour ses règlements de compte, ses affaires politiques, ses grèves d’éboueurs ou, plus récemment, ses écoles vétustes. Marseille n’est pas parfaite, on aime la haïr et on déteste l’aimer. Mais malgré tout, elle devient au fil des ans une ville plus sûre, plus belle, plus propre et dont le potentiel ne cesse de s’éveiller aux yeux du monde entier.

Accéder à la deuxième partie « Marseille et ses récompenses »

Par Belinda Tempier

Pin It

Vous aimerez aussi lire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *