Vallon des Auffes

Le Vallon des Auffes : un port au charme authentique

A deux pas de la plage des catalans, pile en face de la statue aux héros de l’armée d’orient, se niche un petit village de pêcheurs.

Coincé entre deux falaises, résolument tourné vers la mer, le Vallon des Auffes offre l’image d’un temps qui se serait arrêté au temps de Pagnol.

Site unique, authentique, pittoresque, les adjectifs ne manquent pas ce petit havre de paix à la fois si proche et si lointain de l’agitation du centre ville.

Profondément lié à la mer et aux métiers de la pêche, jusqu’à son nom. Auffes vient de l’alfa (auffo en provençal) qui est un granulé servant à faire des cordages. Au XIX e siècle, les fabricants de cordage s’y étaient établis. Avec ses cabanons de pêcheurs très colorés et ses pointus (bateaux de pêche typiques marseillais), et ses restaurants aussi traditionnels que réputés, le Vallon des Auffes symbolise la « Dolce Vita » à la marseillaise.

On y accède par des escaliers étroits qui s’engouffrent au coeur de l’anse. Le petit port est bercé par le double va et vient des touristes et des pêcheurs. Les terrasses sont pleines et mieux vaut venir le matin pour en apprécier la tranquilité (surtout en été). Au bout du quai, après être passé sous la viaduc, on se baigne (en faisant toutefois attention aux bateaux, cela reste un port). Pour la baignade mieux vaut aller de l’autre côté du viaduc sur les digues où se pressent nombres de jeunes et de moins jeunes.

Le Vallon des Auffes est une escale obligée lors d’une promenade sur la Corniche. Juste après se trouve Endoume avec ses anses de Malmousque, de la Fausse monnaie.

Comment accéder au Vallon des Auffes ?


En bus
Ligne 83 au départ du Vieux-Port, arrêt: Vallon des Auffes. 

En vélo
Station 88 Corniche Kennedy