Basilique Notre Dame de la Garde

Notre Dame de la Garde été
Adresse
Rue Fort du Sanctuaire, 13281 Marseille
Horaires
Hiver (octobre à mars) de 7h00 à 18h15
Eté (avril à septembre) de 7h00 à 19h15
Contacts
Tél : 04 91 13 40 80
Site web : notredamedelagarde.com

Notre Dame de la Garde

S’il fallait présenter Notre Dame de la Garde en quelques mots ce serait : plus de 800 ans de pèlerinage, 157 mètres de haut, une vue imprenable sur toute la cité phocéenne et le symbole de toute une ville.

Histoire de la Bonne Mère

Celle que l’on surnomme la Bonne Mère a connu trois vies. Construite pour la première fois en 1214 – à l’époque il s’agissait d’une petite chapelle -, elle fut reconstruite au XVème siècle avant d’être à nouveau détruite en 1853, pour laisser place à une plus grande basilique. L’objectif est alors d’avoir un lieu assez grand pour accueillir les pèlerins qui se font de plus en plus nombreux depuis l’apparition du choléra. A l’intérieur, les matériaux utilisés sont à la hauteur de toute sa splendeur : marbre blanc de Carrare et marbre rouge de Brignoles côtoient les mosaïques de style byzantin.

Sous la basilique, la crypte a été creusée directement dans la roche. Elle a d’ailleurs été achevée avant la basilique. La différence de style entre la crypte et la basilique est assez frappante : d’un côté la basilique avec sa décoration très riche et dorée, de l’autre, la crypte et sa décoration très sobre, sans tableaux ni ornements.

La Basilique en chiffres

Ce monument de Marseille est situé sur la colline la plus haute à proximité du Vieux Port, à 150 mètres d’altitude. Le clocher de Notre Dame de la Garde culmine à 41 mètres de hauteur. La statue dorée de Marie qui domine la basilique mesure 11,20 mètres et pèse près de 9 796 kg ! Elle a été réalisée par l’entreprise Christofle et nécessite d’être redorée avec 500 grammes d’or tous les quarts de siècle.

Sa construction a nécessité plus de 40 ans de travaux. A l’intérieur, les dimensions deviennent plus modestes : la nef mesure 32,7 mètres de long et est large de 14 mètres. Elle est agrémentée de chapelles latérales qui mesurent chacune 3,8 mètres sur 5,4 mètres.

La basilique marseillaise : un point stratégique militaire et religieux

En 1516, François Ier se rend à Marseille et rejoint sa mère et sa femme dans le sanctuaire de Notre Dame de la Garde. Il réalise le point faible de la ville : elle n’a pas de moyen de protection en cas d’attaque maritime. Conscient de l’endroit stratégique que représente la colline de la Garde, il décide d’y construire un fort et une base militaire. Il ordonna également la construction d’un fort sur l’île d’If, l’actuel Château d’If. Aujourd’hui encore, les restes de ce fort sont visibles. Et quand on se penche un peu plus près, on peut même remarquer l’écusson de François Ier : la fameuse salamandre ! Aujourd’hui, le Fort a été transformé et a laissé place à la boutique de souvenirs, au parking et à une nouvelle sacristie.

Contrairement à ce que pourraient penser les visiteurs, Notre Dame de la Garde n’est pas une cathédrale mais une basilique. Ce chef d’œuvre d’inspiration byzantine a été réalisé par l’architecte Henry Espérandieu. A l’intérieur domine un style romano-byzantin avec des pierres décorées de mosaïques.

A son sommet, culminant à plus de 150 mètres, trône une magnifique statue de Marie, protectrice de la ville et de ses marins. De nombreux ex-voto viennent lui témoigner l’attachement des Marseillais et des gens de la mer.

Notre Dame de la Garde se refait une beauté

En 2001, après une étude approfondie des travaux à mener, l’architecte Xavier David lance le début des travaux de restauration. De longs et grands travaux qui ont duré…sept ans !

A l’extérieur, la Golfalina – pierre verte utilisée pour la basilique – a été abîmée par la pollution. Les pierres endommagées sont alors remplacées par d’autres, résistantes à la pollution. A l’intérieur, les mosaïques ont été altérées au fil des années. Leur restauration a donc été confiée à un mosaïste natif de Marseille, Michel Patrizio.

Visiter la Bonne Mère

Depuis le 18 juin 2013, Notre Dame de la Garde possède son propre musée. Un endroit qui retrace l’histoire de ce lieu, de sa naissance à aujourd’hui.

Figure emblématique de la ville, la basilique attire des millions de visiteurs chaque année, aussi motivés par sa visite et sa place dans l’Histoire de Marseille que par le panorama extraordinaire qu’elle offre sur l’ensemble de la cité phocéenne.

Si aujourd’hui, la vue depuis le sommet reste à couper le souffle, il fut un temps où l’expérience était encore plus mémorable. Il y a une trentaine d’années, les visiteurs pouvaient emprunter un escalier à l’intérieur de la statue de la Vierge Marie, qui les menaient jusqu’à sa tête. Et c’est donc à travers les yeux de la Bonne Mère que les visiteurs pouvaient admirer la ville.

Pour profiter de la vue et prendre un grand bol d’air frais, rien de mieux que de s’y rendre par les nombreux chemins partant au pied de la colline. Attention, la montée n’est pas facile et le point de vue de la Bonne Mère se mérite… ou se paie. Pour celles et ceux qui le souhaitent, la basilique Notre Dame de la Garde est accessible en bus (ligne 60) ou grâce au petit train de Marseille qui ravira les petits comme les grands.

Coup de cœur Marseille Tourisme :

Au-delà du caractère sacré de ce lieu pour les Marseillais, Notre Dame de la Garde offre une parenthèse exceptionnelle loin du bruit et de la foule. Que ce soit un jour de congé ou bien en week-end, cette balade permet de faire le plein d’oxygène et d’ondes positives ! Et la vue incroyable qu’elle offre vaut vraiment le déplacement !

Comment aller à Notre Dame de la Garde ?


En voiture
Du Vieux-Port par le cours Jean-Ballard > la rue Breteuil > le boulevard Vauban > la rue Fort du Sanctuaire.

En bus
Ligne 60 au départ du Vieux-Port

Vous aimerez aussi :