Préfecture

prefecture marseille
Adresse
Place Félix Baret – 13006 Marseille
Horaires
Du lundi au vendredi : 9h-12h45
Contacts
04 84 35 40 00

Naissance du projet

De Maupas prend les rennes de Marseille

Au XIXème siècle, Napoléon III est au pouvoir. Alors sénateur, Charlemagne-Émile de Maupas décide d’informer l’empereur de la situation à Marseille : alors que la ville se développe, son préfet, Olympe Besson, ralentit cette progression.

Ce dernier ne semble pas réaliser ce que lui explique le sénateur. Il lui faudra attendre sa visite avec l’Impératrice Eugénie dans la citée phocéenne, en septembre 1860, pour réaliser que l’incompétence du Préfet est préoccupante. L’empereur démet alors Olympe Besson de ses fonctions et le remplace par de Maupas. Sa mission est de moderniser les infrastructures de la ville, devenues vieillissantes.

Aussitôt nommé, le nouveau Préfet lance la construction d’une nouvelle Préfecture pour remplacer l’actuelle, devenue beaucoup trop petite. L’ancienne Préfecture était alors située dans l’actuel Lycée Montgrand.

La construction de la nouvelle Préfecture

La construction de la nouvelle Préfecture a donc débutée en 1862 et s’achèvera en 1866. C’est donc un monument qui s’inscrit dans la grande vague de construction de bâtiments publics à Marseille sous le Second Empire.

De Maupas fait appel à l’architecte départemental Auguste Martin pour en assurer la réalisation. L’emplacement choisi se trouve sur le tracé des anciens remparts de la ville réalisés en 1669. Ce qui ni ne fut pas sans poser de problèmes à cause de l’instabilité du sol. La dernière pierre est finalement posée fin 1866 et l’inauguration a lieu le 2 janvier 1867. Pour la petite histoire, le préfet Maupas fut relevé de ses fonctions par un décret de l’Empereur peu de temps avant l’inauguration. La version officielle veut que ce soit à cause de problèmes de santé mais la version officieuse est que De Maupas dépense beaucoup trop. De Maupas aura cependant remplit sa mission en marquant l’histoire de Marseille.

En 1871, une « Commune » est proclamée à Marseille et la préfecture est prise par les communards marseillais, et arbore le drapeau rouge. Lors de la reprise de la place par l’armée, le bâtiment est faiblement endommagé.
Pendant la libération de Marseille, la Préfecture est investie par les Alliés et bombardée par les allemands alors que les combats éclatent dans la ville. C’est enfin depuis le balcon de la préfecture que le général De Gaulle s’adresse à la foule en septembre 1944.
Côté architecture, l’inspiration a été très largement puisée auprès du Palazzo Vecchio de Florence en Italie. Bâtie sur 7500 m², la préfecture possède deux cours intérieures et un jardin. Le bâtiment est pensé pour être fonctionnel dans le cadre du fonctionnement d’une haute administration. Dans un style Napoléon III, il possède toutes les commodités nécessaires : salons de réception, résidence pour le préfet, sa famille et ses collaborateurs. Les mobiliers sont des objets d’arts du premier et second Empire.

 

La préfecture des Bouches-du-Rhône – Bijou de la IIIème République

Vous ne pourrez pas passer à côté de ce monumental bâtiment de 90 mètres de longueur et 80 de profondeur qui se situe dans le prolongement de la fameuse rue Saint Ferréol, (la principale artère commerçante piétonne de la ville). La décoration intérieure a été choisie avec soin afin de refléter toute la puissance Napoléonienne et toute la démesure du Préfet de Maupas.

L’Hôtel de préfecture est inscrit au registre des monuments historiques depuis 1979.

Encore aujourd’hui, L’Hôtel de Préfecture reste l’un des plus beaux bâtiments de la IIIème République. En vous promenant vers la rue St Ferréol, vous pourrez admirer la Préfecture et comprendre toute la démesure de ce monument de Marseille.

Comment aller à la Préfecture ?


En vélo
Station Paul Peytral

En voiture
Parking Barret / Saint-Ferréol (Place Félix Barret, Marseille 06)

En métro
Station Estrangin / Préfecture (Ligne 1)

Vous aimerez aussi :