Les trottinettes électriques débarquent dans la cité phocéenne, et elle nous envahissent déjà ! On vous explique comment ça marche !

Elles nous envahissent !

Marseillais et Marseillaises, oubliez le bus, le métro ou le tram, vous pouvez maintenant profiter des rues marseillaises les cheveux au vent aux commandes de votre trottinette électrique ! Mise en place par la société californienne Lime, elles sont en libre-service en « free floating » (sans station) sur le trottoir.
Pour le moment 100 trottinettes sont à disposition, mais d’ici le mois prochain 500 autres seront déployées dans le centre de Marseille et le service ne va cesser d’augmenter d’ici l’été prochain.

Utilisation et prix

Rassurez-vous, ce n’est pas le bin’s pour prendre sa trottinette, tout est bien organisé ! Il suffit de télécharger l’application Lime qui vous donne accès à une carte de Marseille pour géolocaliser les trottinettes. L’application vous indique aussi le nombre de trottinettes disponibles, leur niveau de charge et vous permet de les réserver à distance. Quand votre trajet est terminé ou que vous n’avez plus de batterie, vous prenez en photo l’emplacement de votre trottinette et elle est immédiatement bloquée. A 20h couvre-feu, le service s’arrête et la société ramasse les trottinettes éparpillées dans la ville.

Le périmètre : les trottinettes sont concentrées dans le centre, de Mazargues à Sainte-Marthe, jusqu’à Saint-Julien. Pour empêcher le vandalisme, si une trottinette dépasse la limite autorisée, une alarme est envoyée à la société.

Le prix : comptez 1 € pour débloquer la trottinette et 15 centimes pour une minute d’utilisation. Gardez aussi à l’esprit qu’au bout de 50 km la trottinette sera déchargée. Une société viendra alors les recharger pour les remettre en circulation.

Mais où circuler ? Le gouvernement prépare un décret qui définira des autorisations de circulation d’ici cet été. Pour le moment, les trottinettes circulent sur le trottoir… Piétons, méfiez-vous des chauffards, ces trottinettes peuvent aller jusqu’à 25 km/h !

Des points positifs pour la Ville de Marseille

Grâce aux trottinettes, la ville gagne en mobilité non-polluante, ce qui va permettre, à terme, de réduire l’usage de nombre d’autres transports polluants.
Avis aux intéressés : la société Lime va aussi proposer de l’emploi avec une vingtaine de personnes mobilisées et encore plus par la suite !

Essayer la trottinette, c’est l’adopter !