Publié le 9 de Octubre de 2020 por Marseille Tourisme

On monte à la Bonne Mère ? Je vous vois venir, non on prend pas le petit train, on y va à l'ancienne, à l'aide de nos jambes. Certes, ça grimpe, mais quelle satisfaction quand on arrive en haut, et la ballade vaut le détour. Voici les différents chemins pour monter à Notre Dame de la Garde en empruntant les antiques voies de pélerinage.
 

La Bonne Mère surplombe Marseille et c'est un lieu incontournable pour tous les touristes qui visitent Marseille. Si la plupart préfèrent s'y rendre avec le petit train, ou en bus, les puristes choisissent la voie traditionnelle, et se lancent dans la rude montée. C'est en effet à pied qu'on se rendait traditionnellement à Notre Dame de la Garde. En pèlerinage pour des raisons religieuses, mais pas uniquement. Le chemin, s'il est ardu, n'en est pas moins agréable. Après tout, la Bonne Mère se mérite !
Nous vous proposons un petit guide, non exhaustif, afin de vous lancer dans l'ascension. C'est aussi l'occasion de découvrir des quartiers et des coins pittoresques de la cité phocéenne. Alors, vous êtes bien chaussés ? On y va, suivez le guide !
 

Chemin numéro 1 : Par le jardin de la colline Puget

C'est le chemin le plus tranquille, et le plus verdoyant ! En partant du Vieux-Port, Quai de Rive-Neuve, on prend la Rue Fort Notre Dame jusqu'à la Corderie. Puis, le Bd Notre Dame, et enfin on bifurque sur le cours Pierre Puget. Vous arriverez en vue du Jardin Pierre Puget, facilement reconnaissable à sa statue. Il suffit de s'engager dans ce charmant jardin et d'en gravier les chemins jusqu'au sommet. Vous allez passer par un joli parc de jeux pour enfants qui vous offrira une belle vue sur Marseille. L'occasion d'une petite pause sur un banc, avant de reprendre votre ascension. Une fois les grilles du parc franchies, vous continuez à monter et vous arriverez en vue du char Jeanne D'Arc, place du Colonel Edon. Une fois à ce stade, plus besoin de vous indiquer le chemin, la Bonne Mère est là bien en vue dans toute sa majesté. Encore un petit effort, et vous y êtes ! Bon ça grimpe encore un peu mais la récompense est proche.

 

Chemin numéro 2 : Par le Bd André Aune

C'est une variante du premier chemin. Mais en plus sportif. La montée est raide, mais le parcours plus direct. Même base de départ, sauf qu'au lieu de prendre le jardin Pierre Puget, vous continuez tout droit par le Bd André Aune. Oui, celui qui monte sec là devant vous. Et bien il faut monter jusqu'en haut. A l'issue du boulevard, vous vous trouverez face à des escaliers. Une fois les escaliers derrière vous, il y a la bien nommée place « Santa Maria ». Vous êtes aux pieds de Notre Dame, sur votre droite le fameux char Jeanne d'Arc, et tout droit c'est la basilique. Il ne vous reste plus qu'à grimper les dizaines de marches des escaliers qui vont à la Bonne Mère, sous son œil bienveillant. Parcours sportif, mais la satisfaction est au bout. Même si votre cœur risque de battre à tout rompre.
 

Chemin numéro 3 : Par Vauban


Toujours en partant du Vieux-Port, vous empruntez le même chemin que précédemment. En l’occurrence le Bd Notre Dame que vous arpentez jusqu'au bout. C'est une longue montée bordée d'arbres. Le quartier est agréable et vous fait découvrir ce charmant coin de Marseille. En haut de ce boulevard, vous arrivez au Bd Vauban et immédiatement sur votre droite vous verrez de grands escaliers avec un panneau indiquant Notre Dame de la Garde. Les escaliers sont un peu ardus, mais une fois en haut vous aurez la satisfaction d'être en vue de la Bonne Mère qui apparaît soudainement dans votre champ de vision. La petite rue, nommée Montée Notre Dame, est bordée de jolies maisons marseillaises. Le quartier est tranquille, vous êtes loin de la cohue des touristes. C'est sans doute le chemin le moins emprunté, et donc le plus paisible.Arrivé en haut vous rejoignez la rue Fort du sanctuaire, et presque immédiatement vous verrez un petit chemin serpenter vers Notre Dame de la Garde. Vous arriverez juste à côté du parking, d'un tout autre chemin que les deux précédents. 
 

Chemin numéro 4 : Par le Roucas Blanc

C'est sûrement le chemin le plus pittoresque, et qui vous fera découvrir les quartiers typiques du 7e arrondissement. Le mieux en partant du Vieux-Port en empruntant le Quai de Rive Neuve. Peut être aussi l'occasion de faire une petite halte à l'Abbaye de Saint Victor. Toujours le Bd de la Corderie, puis la Rue d'Endoume. Ensuite bifurquez sur le chemin du Roucas Blanc. Là, vous avez deux options. Soit vous vous arrêtez au niveau du Bd Tellenne. Vous verrez alors la colline de Notre Dame de la Garde avec un escalier qui en fait l'ascension.
La montée a flanc de colline est magnifique et vous offre un panorama splendide. Vous pouvez également bifurquer à mi-chemin sur la droite dans ce qui semble être une allée privée. Mais ce n'est pas le cas, après quelques mètres parcourus, vous tomberez sur un magnifique jardin à flanc de colline. A partir de là, vous empruntez le chemin du Bois Sacré. Un ancien chemin de pèlerinage, dont le nom vient d'une croyance populaire faisant de ce bois aux pieds de la Bonne mère un lieu sacré. C'est sans doute le parcours le plus dépaysant, entre colline, pinède et garigue.